LE MOT DE PRESIDENT

Notre Président Roger LEYRAUD, s’en est allé le 24 décembre 2016.

Il nous a quitté sans bruit, nous laissant, abasourdis, decontenancés, lui, cet homme , si gentil, si competent.

Mais la vie continne et avec elle, la Socièté Hippique de Carpentras, qui sera très heureuse de vous accueillir, tout au long des 6 réunions de courses de l’année 2017.

Vous trouverez nos invitations sur notre site.

A très bientôt, de vous voir sur notre bel hippodrome Saint Ponchon – Roger LEYRAUD.

Le Président – Michel MARCELLIN

HISTORIQUE DE LA SOCIETE HIPPIQUE DE CARPENTRAS

Créée le 24 juin 1864 par le Marquis des ISNARD et quelques notables de la ville.

La création se fit sur une partie du terrain actuel au quartier Saint-Ponchon sur une superficie de 6 hectares environ.

La Société fut mise  en conformité avec la loi de 1901 le 17 décembre 1904.

Le Président en était alors monsieur Isidore GILLOUX.

L’agrandissement se fit bien sûr par l’achat de terrains voisins, soit avec l’argent en caisse, soit par l’utilisation du produit de la vente d’actions, remboursables par tirage au sort. Les porteurs d’actions étant Sociétaires.

La piste initiale fut modifiée une première fois en 1906. Avant l’achat de la ferme, (le centre équestre actuel) en 1905, la piste était intérieure par rapport au bâtiment. Ensuite elle devint extérieure.

Le 28 janvier 1907, l’ébauche d’une Fédération est née avec les Sociétés d’Avignon et de Cavaillon.

La guerre 14/18 a provoqué la mise en sommeil de la Société.

Elle redémarre le 31 janvier 1921. Dans les années qui suivent, les recettes sont bonnes. La Société Hippique loue son hippodrome à l’autre société locale : La Société Sportive de l’Arrondissement de Carpentras, qui jusqu’à cette période, faisait disputer ses épreuves sur son propre hippodrome au quartier de la Prato. Elle le loue également à la Société de Vedène.

Les tribunes et le local du pesage sont réaménagés.

En mai 1925, un pouvoir est donné au Président monsieur Jules GUILLET pour l’achat de 4 hectares supplémentaires essentiellement destinés à l’agrandissement de la piste.

C’est en 1931 que le tracé de la piste actuelle prend corps.

Une banale réunion, le 3 février 1925 va avoir un rôle déterminant pour l’avenir de la Société. Un Commissaire démissionnaire, monsieur Henri GIRAUD est remplacé, après vote (28 voix), par monsieur  Pierre BERNARD (29 voix). Ce dernier deviendra par la suite monsieur Pierre BERNARD-LAROCHE. Il sera élu Secrétaire le 17 février 1925.

Le 31 janvier 1927, il est réélu Commissaire, avec cette fois 72 voix sur 77 votants.

Il devient président le 12 Janvier 1934 et le restera 43 ans.

Le 26 mars 1931, un autre personnage de la légende des  » Courses Carpentrassienne » fait son entrée à la Société. Il est élu avec 60 voix sur 85 votants. Aujourd’hui encore, alors qu’il a disparu depuis plus de 40 ans, monsieur Albert JOSSELME  porte haut les couleurs de Carpentras.

Les entraîneurs parisiens et marseillais font automatiquement l’amalgame : Carpentras = Josselme.

Jean-Paul GALLORINI, Henri ROSSI, Jean-Claude NAPOLI qui sont des célébrités nationales et régionales du monde des courses, et quand vous annoncez à ces gens que vous êtes de Carpentras, vous avez droit à un nombre incalculable d’anecdotes ou « monsieur Albert » est le personnage central.

Le monde des courses est un monde à part. Ainsi beaucoup de noms d’épreuves portent le nom d’un ancien président ou d’un ancien membre. Parmi ces noms de course, le Prix Régis VATON. Entré à la Société le 12 janvier 1934, il fut élu Vice-Président le 9 août 1945. Il décéda au début des années 50. Cette épreuve qui porte son nom a lieu le jour de Pâques. Le fils de monsieur VATON, accompagné de son épouse assiste parfois à cette journée de courses, où une épreuve lui rappelle le souvenir et l’hommage rendu à son père.

A partir de 1938, la Société va connaître une période difficile, plus de recettes, plus de subventions nationales, annulation des compétitions et des emprunts à rembourser. Elle doit se résoudre à vendre pour la somme de 130000 francs, l’hippodrome, ses dépendances et ses installations à la ville de Carpentras, avec un bail d’exploitation de 18 ans.

Le 9 août 1945 fusion des deux Sociétés de Carpentras.

Le 27 février 1958, entrée à la Société Hippique de Carpentras de Monsieur Marc AURAN. Il est encore à ce jour Président d’honneur, poste qu’il partage avec monsieur Jean-Claude ANDRIEU, maire de la ville. Monsieur Marc AURAN est décédé en 2003.

Monsieur AURAN était dans les années 60 copropriétaire du cheval Oncos qui trouva son heure de gloire en devenant le premier cheval vauclusien à gagner une épreuve parisienne servant de support au Pari Tiercé. Ce cheval courrait sous les couleurs de monsieur ROMAN de Cavaillon. Cet exploit eut un retentissement extraordinaire dans tout le sud-est.

Ces dernières années, l’effort conjugué de la ville de Carpentras et de la Société Hippique ont permis d’améliorer considérablement les structures de l’hippodrome. Information du Pari Mutuel, normes de sécurité pour le public et les professionnels, vestiaires et douches pour les professionnels, parking vans, box et stalles, stalle de départ pour les galopeurs, aménagement d’aires de départ pour le trot avec utilisation des lasers (depuis 1999), Retour à l’élastique en 2004.